Page précédente

Marcher
       de
         Conliège à Bonnefontaine
                              en 3 heures 20mn

Départ de Conliège (haut de la rue Haute) à 8h 40 du matin, arrivée à Bonnefontaine à midi, après 18 km de marche.

Il a d’abord fallu monter sur le Plateau en 18mn, puis arpenter ce dernier de champs en bois et de routes en chemins. Dans l’ensemble, l’itinéraire est facile. Il faut simplement ne pas craindre la solitude lors du parcours entre D39 et D471, en grande partie dans les bois. Pour longer la D39 sur 500m environ, on n’oubliera pas de marcher à gauche si l’on est seul, ou à droite si l’on est en file indienne à plusieurs marcheurs (simple rappel des règles de base apprises naguère à l’école!).

Pour éviter de longer la D39 avant d’arriver à Vevy, on fait une brève escapade dans la nature.

Toujours pour minimiser la marche en accotement de la D39, dans Vevy, avant le carrefour principal, on s’enfonce, à gauche, dans une petite voie goudronnée, cap au nord.

Mais, assez vite, à la hauteur du portique en bois indiquant l’entrée d’une scierie, on tourne à droite et l’on met cap à l’est.

Toujours en direction de l’est, on vient de traverser la D4 qui relie Vevy à Crançot. De la sorte, on rattrapera la D39 le plus loin possible.

On rattrape la D39 ici. On tourne à gauche, mais c’est toujours face à l’est. Il convient maintenant de se montrer attentif à la circulation automobile, pendant 500m environ.

A la hauteur de la Combe Marion, on quitte la D39 pour obliquer à droite dans une route empierrée qui, cette fois-ci, nous fait mettre cap au nord-est. Nous traversons peu après, à la perpendiculaire, une route similaire, et nous fonçons vers l’interminable Bois des Chaumois.

Un chemin de bon aspect, mais, par un dimanche matin du mois d’août, je n’ai croisé ou dépassé personne. Ni piéton ni VTT! En revanche, des arbres, toujours des arbres...

On finit cependant par sortir du bois, un kilomètre environ avant de rencontrer la D471 Lons-Champagnole.

C’est ici que l’on traverse la D471. La visibilité est relativement bonne, mais les véhicules sont autorisés à rouler à 90km/h!

A nouveau, c’est cap à l’est...et sur Mirebel, dont on voit les premières maisons.

De quoi faire une petite pause à l’entrée de Mirebel.

Vue arrière sur Mirebel

En plein soleil et à l’approche de midi, bien que nous nous dirigions vers le nord, le chapeau et la crème solaire sont recommandés pour parcourir la route menant à Bonnefontaine.

Nous voici enfin parvenus à l’entrée de Bonnefontaine. Les frondaisons sont là, prêtes à nous faire goûter leur ombre bienfaisante! Il est midi et l’on perle de sueurs.

NOUVEAU