Des vaches, direz-vous, de simples vaches, certes avec des clochettes, mais rien d’exceptionnel! Non, sauf que, depuis la gare de Verges, l’espèce humaine est invisible...

Alors, bon, quelques bovins qui s’affolent en nous voyant, cela interroge quelque peu! Mais nous ne connaissons pas d’affolement car voilà que se découvrent des maisons.

D’ailleurs, peu après avoir intrigué ces charmants bovidés tintinnabulants, nous avions entraperçu un habitant du coin affairé à gérer ses coupes de bois. Et voici la route...

La route répertoriée D4, orientée nord-sud, passant par Nogna, Publy, Vevy, Crançot...

Peu après l’entrée dans Publy, nous bifurquons à gauche, pour prendre le raccourci qui passe en hauteur et au sud du village.

Suite au sein d’un habitat dispersé et tranquille.

Sur notre droite, la grille de ce que d’aucuns appelèrent parfois le « château de Publy ».

Petit clocher et petite église, en toute simplicité. L’horloge indique 14h40 environ.

Un quart d’heure plus tard, nous attaquons la descente dite de « la Baume », permettant de rejoindre l’ex RN78 dans les Monts de Revigny.

La suite, on la connait. Elle consiste à suivre l’ancienne voie du « Tacot », où, à 100m derrière ces barrières, l’on passe sur le célèbre viaduc en courbe.

Encore 5km à faire...
Mais ça descend
doucement et sûrement!

         Page précédente

         Page précédente

Zone de Texte: