On a tout prévu. Y compris pour les visiteurs anglophone désireux de d’acquérir quelques rudiments sur « the castle of Beauregard ». On imagine qu’à son époque glorieuse, cet édifice stratégique, « à la croisée de deux voies de communication » n’était pas noyé sous une végétation aussi dense qu’actuellement. Le « beau regard » des guetteurs devait porter loin! Chose encore plus gênante, aujourd’hui, il est fortement déconseillé de grimper sur le donjon (ce qu’il en reste!). Les photos suivantes parlent d’elles-mêmes...

Une muraille qui se détache un peu...

Pas comme celle-là, cachée dans la verdure.

Le donjon en ruines, de plus en plus menaçant de par les grosses pierres qui paraissent sur le point de s’en détacher.

Nous avons pique-niqué devant le donjon, à distance de sécurité, bien qu’à trois mètre d’un vide de quinze mètres, dans les arbres, derrière nous!

Pour descendre, on peut hésiter. Il suffit de choisir son cap. Le notre est vers le nord-nord-ouest. Et là, bonne surprise, le chemin est large et peu pentu. Bien balisé également.

En fait, il constitue la voie d’accès la plus « relax », qui, en bas, se détache de la route empierrée joignant Binans à l’ex RN78, entre Nogna et Pont de Poitte.

En cours de descente, sur notre gauche une prairie isolée tangente le chemin.

500m de bois supplémentaires franchis, nous voici en bordure de prairie, non isolée, cette fois.

Cent mètres avant de rejoindre la route de Binans, débouche sur notre droite le chemin que nous avions vu partir de la prairie avec stères de bois.

Ça y est. Vue arrière sur le chemin que nous quittons. Un panneau comme on en trouve systématiquement sur le territoire de la commune de Publy.

Nous allons brièvement mettre cap au sud, en tournant le dos à ce hangar et à Binans, un peu plus d’un kilomètre plus au nord.

C’est le débouché du chemin « Beauregard relax », que nous venons de quitter.

Belle route empierrée...à lâcher un peu plus loin, à droite.

A présent, direction Publy (le village), orientation nord-ouest.

         Page précédente

         Page précédente

Zone de Texte: