Vue arrière sur quelques arbres épris de liberté...

...comme moult plantes et leurs fleurs sauvages.

Vue arrière, encore, sur le point où l’on rejoint la saignée ménagée il y a de nombreuses années pour satisfaire aux contraintes d’une ligne électrique, aujourd’hui enterrée.

Encore quelques centaines de mètres de descente...

...pour se rapprocher de la D471, peu au-dessus de Pannessières.

Il va nous falloir traverser –toujours avec précaution– la D471, au niveau du carrefour de la route de Rosnay (qui part sur la droite).

C’est chose faite. Nous allons gagner cet ancien accès bitumé, aujourd’hui condamné par une digue de terre.

Vue arrière sur le carrefour.

La bosse franchie, nous descendons et trouvons sur notre gauche l’Arboretum de Pannessières.

Il n’est nullement désagréable de serpenter au sein de cet arboretum...

...pour progresser dans notre connaissance du monde végétal.

Un exemple de panneau descriptif.

Beau décor sur La Chaumette.

On saura tout sur les circuits de randonnée dans l’environnement de La Haute Roche.

Muni de ces précieux renseignements nous allons contourner la barrière d’interdiction des véhicules « sans autorisation » et nous engager sur le chemin empierré qui file plein sud.

Le chemin monte en pente douce.

Sur notre gauche, une baraque en bois.

700m environ après avoir quitté La Chaumette, nous tournons à gauche dans le sentier, balisé, qui nous rapprochera de La Fontaine en Serein.

         Page précédente

         Page précédente

Zone de Texte: