Page précédente

Zone de Texte: Zone de Texte: CHEMINEMENTS ET CURIOSITES 
AUTOUR DE CONLIEGE

NOUVEAUTES 2009

 

· Belvédère de Fontenaille. Accessible par la route de Conliège à Briod, ou bien, à pied, compter un quart d’heure depuis Fontenaille.

· Nouveau sentier reliant la route forestière Coldre-La Plaine au sentier Coldre– Perrigny village. Il permet un bouclage en plein Bois de Perrigny, entre le plateau et un sentier de flanc de côte déjà connu.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

A partir du chemin rural, piqué sur la route de Conliège à Briod, et qui mène à la ferme de Biolay, voici à quoi ressemble le court chemin d’accès au Belvédère de Fontenaille. Sur la hauteur, juste en face, on aperçoit l’ancienne ferme de Coldre.

Un grillage au maillage discret empêche d’approcher du rebord rocheux mais laisse pleinement le regard du visiteur se porter sur une large étendue. On entrevoit, ici, Conliège puis Vatagna et Lons le Saunier.

Belvédère de Fontenaille

Déjà, depuis le belvédère des Chamois, nous avions pu apprécier, en 2008, le coup d’œil sur Conliège, en enfilade des routes dites, respectivement, de la gare et de Briod. Ici, avec le belvédère de Fontenaille, la vue sur le village est plus proche et plus ouverte. De plus, à l’instar du belvédère des Tilleuls qui, malheureusement, mérite de moins en moins son appellation de belvédère, tant la végétation en masque la vue, le regard peut se porter sur Lons et au-delà, vers la Bresse.

Complétée en 2010 et 2011

Comme annoncé en commentaire, le sentier commence comme une paisible laie forestière de plateau. On remarque le trait rouge situé sur l’arbre placé à gauche de la photo.

En amorçant la descente, le balisage s’est quelque peu transformé: les bandes rouges sont devenues des taches vertes. Et l’on remarque que le sentier s’est nettement rétréci.

Sentier de Perrigny

         Une fois, au printemps, en descendant de l’Ermitage vers Perrigny, notre attention fut attiré par la présence d’un sentier, sur la droite, qui semblait délibérément tracé, avec marquages, pour être en liaison avec le plateau. En début d’été, en parcourant la route forestière qui, partant de Coldre et desservant au passage la tour hertzienne, rejoint le lieu-dit La Plaine, sur les hauteurs de Perrigny en allant vers Pannessières, nous avons effectivement remarqué le débouché d’un sentier balisé, sur la gauche, partant vers le rebord du plateau.  Dès lors, la réalité de l’existence du nouveau sentier ne paraissait plus douteuse. Pour en être tout-à-fait certain, il ne restait plus qu’à se lancer dans l’aventure. Et aventure il y a eu, il faut bien l’avouer.

         Si, sur les premières centaines de mètres parcourues en terrain plat tout était bien tranquille avec abondance de balisage, il en fut tout autrement quand il fallut descendre en obliquant sur la gauche. Trace plus étroite, parfois peu visible, balises passées du trait rouge au rond vert, plus espacées et moins discernables, et puis, surtout, passages très acrobatiques, où il était bon de s’accrocher aux arbustes pour éviter la glissade. De ce point de vue, en comparaison, le sentier de Chamois est presque une allée de promenade! Mais il est vrai que la partie délicate du nouveau sentier ne totalise guère plus de 200m ou 300m.

         L’exploration n’est pas complète car, presque en prolongement du débouché du petit sentier commence une trace, que l’on peut aussi nommer sentier, qui descend vers la plateforme de l’ancienne ligne Lons-Champagnole. Il s’agit probablement d’un de ces nombreux cheminements connus de certains chasseurs habitués des lieux. Au vu de la carte placée ici, en haut de page, l’intérêt de poursuivre les investigations entre cette plateforme voie verte et la route Conliège-Perrrigny par Chônay réside dans la recherche d’un itinéraire original, pas trop « pépère », entre la vallée et le plateau du Bois de Perrigny. Affaire à suivre, bien sûr!

CARTE RECAPITULATIVE

*****************************************************

*****************************************************

Sitôt après avoir quitté le sentier Coldres-Perrigny, nous voici en présence d’une petite source. Du coup, avant de trouver un aspect tranquille, le petit sentier nécessite quelques contorsions pur éviter boue et eau.

Deux ou trois centaines de mètres plus bas (en distance, pas en dénivellation!), on retrouve la plateforme de l’ex voie PLM entre Perrigny et la gare de Conliège. Cet accès est balisé par une tache de couleur bleue sur le petit arbre, au centre.

Affaire suivie au printemps 2011

Hélas! Nous n’avons pas trouvé de liaison simple entre la voie verte et la route de Chônay. A moins de se déplacer en terrain privé, en lisière des vignes, nous avons dû renoncer. Le seul sentier prometteur longe un petit canal et finit dans un amas végétal difficilement franchissable, au-delà duquel est aperçue une cabane sur terrain privé clos.